6 choses que j’ai apprises en voyageant seul

6 choses que j’ai apprises en voyageant seul
6 choses que j’ai apprises en voyageant seul
Après avoir obtenu mon premier diplôme, j’ai décroché le travail dont je rêvais dans une entreprise internationale. A 19 ans, j’ai fait mon premier voyage, en Europe, puis l’Asie et l’Amérique du Sud.

Après avoir obtenu mon premier diplôme, j’ai décroché le travail dont je rêvais dans une entreprise internationale. A 19 ans, j’ai fait mon premier voyage, en Europe, puis l’Asie et l’Amérique du Sud. C’était la première fois que je quittais le Canada, je n’avais aucune réelle expérience en voyage et encore moins en l’apprentissage de cultures étrangères. J’ai donc pris l’avion de Québec à Paris, puis de plusieurs autres villes françaises.

Je n’oublierai jamais le sentiment qui m’a envahi en sortant de l’aéroport et que j’ai vu ces rues pleines de scooters, de gens et de voitures klaxonnant sans cesse … Mon visage était collé à la vitre, je regardais dehors tel un enfant qui découvre Disneyland pour la première fois!

J’ai passé les 4 années suivantes à voyager fréquemment en Europe, Asie et l’Amérique, passant des heures dans des avions, des aéroports et des chambres d’hôtel et des nuits au bureau. J’ai aimé tellement de choses dans le fait de voyager seul que je ne peux pas toutes les lister, mais voici celles qui, à mon sens, m’ont le plus apporté:

Sortir de ma zone de confort

Rien de de tel que se perdre dans une ville que vous ne connaissez pas pour apprendre à communiquer avec des gens qui ne parlent pas le même langage que vous! Apprendre à m’ouvrir à d’autres cultures: jusqu’alors, je pensais connaitre d’autres cultures grâce aux documentaires ou articles que j’avais pu voir, mais j’ai vite réalisé que le seul moyen de le faire était de s’immerger soi-même. En voyageant seul, vous n’avez pas d’autre choix que de vous lancer et faire de nouvelles expériences!

Apprendre à me connaitre moi-même

Quand vous passez des heures dans un environnement inconnu, dans un avion ou dans des halls d’aéroport, vous avez le temps de réfléchir sur qui vous êtes, quels sont vos buts, votre philosophie, vos projets. Être indépendant: en voyageant seul, personne n’est là pour vous dire où aller, quoi faire ou quel train prendre! vous devez apprendre à vous débrouiller seul, et vous avez la chance de faire ce que vous voulez quand vous voulez. Apprendre à être patient: selon où vous êtes, des choses qui nous paraissent toutes simples (comme un tampon sur un passeport) peuvent prendre du temps, beaucoup de temps! Mais vous devez faire avec et apprendre à vous adapter au rythme local.

Être plus reconnaissant pour ce que j’ai à la maison

Cela peut paraître bête, mais avoir une connexion Internet rapide et fiable, l’électricité à n’importe quelle heure de la journée ou de l’eau potable qui sort de vos robinets est une chance, et le meilleur moyen de s’en souvenir est de voyager dans des endroits où les choses sont un peu plus compliquées.

Même si mon travail actuel ne nécessite plus de voyages, je continue de temps en temps à voyager quelques jours seuls, juste pour profiter de ces moments avec moi-même. Et vous, avez-vous déjà voyagé seul(e) ? Avez-vous apprécié ?

Ajouter un commentaire

Soutenir le contenu touristique LGBT 🏳️‍🌈

Le Gay Voyageur crée du contenu gratuitement avec des articles, vidéos et des podcasts. Merci de votre support afin de continuer à la promotion positive du tourisme LGBT mais aussi de la lutte contre l’homophobie.




E-BOOK GRATUIT 2020!

Voici ma liste des destinations d’Asie à visiter absolument selon mes expériences touristiques. Téléchargez gratuitement ce e-book.




Dernières vidéos

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter du Gay Voyageur pour recevoir toutes les destinations touristiques gay friendly.